Association Pour le Théâtre Populaire de Nîmes

LE THÉÂTRE POUR TOUS

4, La placette - 30900 - Nîmes    04 66 67 63 03    licence n° 3-1006335    email

Lundi  26 Juin 2017

Une demande en mariage tout terrain

D'APRÈS ANTON TCHEKHOV
COMPAGNIE LES LUBIES

Théâtre nomade

› Direction artistique Florence Marquier
› Avec Nathalie Marcoux, Vincent Nadal, Mercedes Sanz

Jeudi 8 février 2018 / 20h - Salle Verdier CMCAS, Nîmes
Vendredi 9 février 2018 / 20h30 - Calvisson
Samedi 10 février 2018 / 20h30 - Milhaud
Dimanche 11 février 2018 / 17h - Rodilhan

Durée: 1H / Tout public

 
une demande en mariage tout terrain

Une étude de moeurs des petits propriétaires terriens

Dans cette courte pièce en 1 acte, le public est comme invité chez les Tchouboukov. Un jeune homme maladif, Lomov, vient faire sa demande en mariage. La mère, veuve soupe au lait, le reçoit. Nathalie, jeune fille vive et obstinée, l'espère. Une phrase malheureuse, un détail dérisoire… alors s'abattent toutes les vieilles rancoeurs qui couvent entre les familles, les contentieux jamais réglés, au travers des mots qui souvent dépassent la pensée.

 

Une représentation tout terrain

 

Dans un dispositif bi frontal qui accueille le public de façon conviviale et le fait participer à l'action, les comédiens de la compagnie des Lubies s'attachent à rapporter cette fable « ici et maintenant », pris au plus près de la lettre, puisqu'ils adaptent leur jeu au lieu qui leur est imposé sans y apporter d'autre élément de décor, d'éclairage ou de costume en dehors de ce que leur offre la réalité du moment. Avec une énergie démesurée, ils poussent jusqu'à la caricature les ressorts de cette farce qui atteint les sommets du comique et déclenche l'hilarité du public en même temps interloqué par un tel degré d'investissement des comédiens dans le jeu.

reperes

Anton Tchekhov (1860-1904), écrivain russe, principalement nouvelliste et dramaturge, tout en exerçant sa profession de médecin, publie entre 1880 et 1903 plus de 600 oeuvres littéraires. Certaines pièces souvent mises en scène — « La Mouette », « La Cerisaie », « Oncle Vania » — font de lui l'un des auteurs les plus connus de la littérature russe, notamment pour sa façon de décrire la vie dans la province de son pays à la fin du XIXe siècle.

 
la presse

« Tchekhov continue d'aiguiser la clairvoyance du spectateur sur la vie oisive de ces propriétaires terriens égocentrés, qui chahutent, s'injurient, se déchirent et fi nissent toujours par s'embrasser, un verre à la main. »
Magazine Happen n° 70

 
 
SUR LE NET
 
 
En partenariat avec :
calvissonmilhaudrodilhancmcas